Se lancer un défi

Ça a commencé à la fin de l’hiver 2010, tu sais ce moment de l’année où tu sais plus quoi faire pour t’occuper, pour penser à autre chose qu’à la saison qui s’en vient, quand cet hiver sera enfin fini. J’étais en train de lire un truc sur le Défi Moto Espoir, un défi d’endurance qui amenait à chaque année une dizaine de motocyclistes à se dépasser. En partant de Coaticook, en Estrie, pour passer par Trois-Rivières, Chambord au Lac-Saint-Jean, Chapais au Nord-du-Québec, Senneterre en Abitibi, Montréal, et revenir à leur point de départ. Un périple de plus de 1800 kilomètres en un maximum 24 heures. Le but? À part le dépassement de soi (ce qui n’est quand même pas rien!), amasser des fonds pour un jeune adulte atteint de leucémie. Ça me touchait particulièrement, d’autant plus que mon fils avait à l’époque à peu près le même âge que Julien, pour qui les pilotes rouleraient cette année-là.

J’ai approché les organisateurs pour leur parler de mon idée d’organiser une ride visant à lever des fonds pour leur événement. Et Gilles de me dire: « Pourquoi tu le fais pas, le défi? »  Ben oui pourquoi je le fais pas, grande folle?

Ça m’est resté en tête pendant à quelques heures avant que j’en parle à mon copain de l’époque, plus fou que moi: « J’embarque! Si t’embarques j’embarque! » et à un de mes partners de rides, pas plus brillant: « J’embarque! Si t’embarques j’embarque! » C’est comme s’ils s’étaient parlés… Ça fait que j’ai rempli le formulaire, réalisé dans quoi je m’embarquais, chocké, puis je l’ai finalement envoyé. « Tu sais dans quoi on vient de s’embarquer là? » Ça c’était mon partner de rides. Quant à mon copain, ben il est allé s’acheter une moto, vu qu’il en avait pas. Tu vois le topo? Trois illuminés venaient de s’engager à ramasser chacun un minimum de 1800$. Avec comme seule préparation les conseils des organisateurs sur la meilleure façon de passer à travers cette belle aventure.

En fait, ce qui me faisait le plus peur, c’était de ne pas pouvoir respecter ma promesse de trouver cet argent. J’avais pas peur du défi en lui-même. J’ai encore aujourd’hui cette cellule défectueuse qui contrôle souvent mes impulsions de me lancer dans des projets de fou. C’en était un, mais c’en était un beau!

Pendant des semaines, j’ai travaillé d’arrache-pied sur Facebook et sur différents forums de moto, et j’ai amplement dépassé mon objectif de 1800$. Et j’avoue que je me suis amusée comme une folle!

Un vendredi soir de juin 2010, neuf motocyclistes, dont quatre filles, tous plus énervés les uns que les autres. partaient à minuit avec un camion derrière nous en cas de problèmes. Et quand on est revenus le lendemain un peu avant minuit, près de 2000 kilomètres de plus au compteur, le coeur qui tangue comme si on avait passé des heures et des heures en bateau, et l’impression d’être partis pendant toute une semaine. Mais surtout une très grande fierté. Si jamais tu me croises en moto, tu sauras d’où vient la plaque Iron Butt Association. Oui oui, j’ai eu ma certification de World Toughest Riders et j’en suis très très fière, et pas seulement parce que j’ai complété mon défi.

Julien rêvait d’être architecte. On lui a remis un chèque de 10000$ et il a pu commencer sa vie. C’est aujourd’hui un beau grand gars costaud, il a réalisé son rêve et la maladie a foutu le camp. On s’est un peu perdus de vue depuis, parce que la vie c’est comme ça. Mais c’est bien fait pareil…

Un commentaire sur “Se lancer un défi

Ajouter un commentaire

  1. Je suis la maman de Julien, je vous remercie encore pour ce défi vous avez fait un geste généreux pour mon petit homme qui la rendu très heureux. Je vous embrasse tous très fort et vous garde dans mon coeur pour toujours.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :